Forum rpg fantastique. Ecrivez votre histoire et entrez dans l'histoire!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Théologie de Kyrion

Aller en bas 
AuteurMessage
Fondateur



Messages : 353
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Théologie de Kyrion   Sam 1 Jan - 22:49

Les Kyrionnites sont un peuple qui, bien que n'étant pas extrêmement religieux en moyenne, dispose de différents Dieux. C'est simple: ou on croit en les Dieux, ou on n'y croit pas. Sous le règne de l'Ancien Royaume, les cultes des Dieux étaient interdits, mais depuis le passage à l'âge de l'incertain, cette règle à été aboli, la famille Solaris ayant bien compris qu'il y avait bel et bien des êtres supérieurs et que les humains avaient besoin de se sentir proches d'eux pour survivre à cette ère de reconstruction.

Les Dieux ont divers points communs avec les Démons: ce sont des rassemblements d'énergie magique et psychique comprimés en une seule entité immatérielle mais assurant la cohésion du monde. Cette entité dispose donc de la faculté de penser, d'une conscience et d'une âme sur-développée. Elle peut tisser ces liens avec toute personne croyant en elle et avec le domaine qu'on lui assimile.

Il est bien connu que les Dieux n'apparaissent que très peu face aux mortels. Leurs actions diverses (divines) permettent de prouver leur existence. Cela dit, il arrive qu'il prenne parfois une forme humaine afin de surveiller leurs créations. Ainsi, on décrit souvent la Déesse Astra comme prenant la forme d'une jeune fille aux cheveux verts, ou l'ancien Dieu Asgarath comme un homme armé de deux haches et en armure lourde et noire.

Il faut bien faire la différence et les Dieux actuels et les anciens Dieux. Les premiers sont ceux qui sont encore vivants dans la culture Kyrionnites, tandis que les seconds ont été "dépossédés" de leurs droits divins et ne sont plus vénérés que part quelques personnes. Enfin il existe les demi-Dieux et les Dieux autoproclamés. Les demi-Dieux sont des êtres vivants qui se sont affranchis de leur existence matérielle pour se rapprocher de l'état Divin, tandis que les seconds sont des êtres qui se sont eux-mêmes définis comme des Dieux, ou qui ont été vénérés à tort comme des Dieux.

Un Dieu ne peut pas être tué par un mortel de quelconque manière que se soit. Un Dieu sans disciples perdra simplement la majorité de sa formidable puissance et sera forcé à se terrer dans un coin de la dimension divine.

Les Dieux actuels:

Astra: la Déesse créatrice. Sans elle, c'est le monde tout entier qui disparaitrait. Astra assure à elle seule le cycle de la vie et de la mort, l'espace-temps, la vitalité, la fécondité etc...Elle est donc liée à tous les autres Dieux qui sont comme ses enfants. Il lui arrive, en de rares cas, de prendre la forme d'une jeune fille aux longs cheveux verts et au charme incompréhensible. C'est d'ailleurs la seule Déesse a avoir eu une relation avec un humain et à lui avoir donné un enfant dont l'identité a été perdue dans les méandres du temps.

Eldaras: le Dieu gardien. Il vit en chaque personne se sentant l'âme d'un combattant et leur accorde, en de rares cas, une partie de son pouvoir. Il est donc le Dieu des combattants. Eldaras ne prend jamais forme humaine.

Ierartus: Ierartus est le second Dieu de l'Espace-temps. Il assure une partie du travail d'Astra afin de la soulager de son lourd fardeau. Ierartus est celui qui garde les frontières entre les dimensions, mais aussi entre les différentes époques. A son bon vouloir, une personne peut se retrouvée téléportée 500 ans en arrière ou 8 siècles plus tard. Il peut aussi ouvrir des brèches dans les espaces-temps afin d'envoyer des êtres entre les dimensions. Le rituel qui a ouvert une brèche constante entre la dimension démoniaque et celle de Kyrion a été fait selon d'anciens rites visant à berner Ierartus. C'est un Dieu farceur et qui adore les devinettes. Il peut prendre la forme d'un vieil homme portant une canne se terminant par un rubis.

Expalia: La Déesse de la fécondité et des plaisirs de la chair. Etrangement, c'est celle qui a le plus d'adorateurs, surtout la nuit. C'est la Déesse qui prend le plus souvent forme humaine, sous la forme d'une belle brune au corps changeant selon les préférence de celui (ou celle) qu'elle aura choisie comme proie. Il est à noter qu'elle charme même le plus blasé des pervers ou la plus timide des jeunes filles. Il paraitrait qu'elle aurait même réussi à conclure avec Astra...Etrangement, Expalia n'a jamais donné naissance à aucun être.

Velparion: Velparion est le Dieu de la nature et de la végétation. C'est lui qui fait pousser les arbres, les baies et les champignons, entre autres. Il est surtout vénéré dans les peuples botanistes ou aussi dans la tribut des Rase-ta-féraille qui se plaisent à imaginer le fumer. Les mauvaises langues disent que Velparion prend souvent la forme d'un gland. Il n'a jamais été prouvé que Velparion ait déjà prit forme humaine.

Eventus: Le Dieu des éléments et de la magie. Ennemi juré d'Asgarath, Eventus est l'être qui permet aux kyrionnites de maitriser la magie et les 5 éléments. Il prend la forme d'un sage barbu, mais a la mauvaise tendance à toujours trainer dans les bars et à se faire piquer sa bourse.

Kestios: Dieu de la gastronomie et des bons petits plats. C'est lui qui apporte la cuisine, les épices, les frites, le nutella, les frites au nutella...En somme, un Dieu qu'on veut garder! Il n'est pas connu pour avoir pris forme humaine un jour.

Cygnia: Déesse du hasard et la chance. Étonnamment, elle est surtout priée par les endettés et les généraux qui suivent l'adage "je n'ai que des hommes chanceux".

Les Anciens Dieux

Asgarath: le Dieu du sang, de la violence, du massacre dans toute sa brutalité. Asgarath n'est plus vénéré depuis la deuxième mort d'Arkénos le Démoniaque, certains pensants que c'était lui qui avait assuré la résurrection du Démon, car Asgarath peut aussi faire s'affranchir de la mort une personne à son bon plaisir.

Nilmisis: La déesse de la chasteté et de la pureté. Il n'est pas difficile de comprendre pourquoi plus personne ne l'a vénère, et ainsi donc pourquoi elle n'est plus que l'ombre de ce qu'elle avait put être à sa naissance(on s'étonne même que quiconque ait jamais put croire en elle). Il parait qu'elle aurait été chassée des Dieux actuels par Expalia en personne (qui en aurait profiter pour copuler avec elle au passage selon les cultistes de cette dernière)

Pestilor: Dieu des maladies, de la décrépitude et de la péremption. Il aurait inventé les MST parce que Expalia aurait refusée ses avances. On ne sait pas qui a été assez fou pour le prier, mais en tout cas il et là, cacher dans un coin du panthéon divin. Fort heureusement, il n'a ni culte, ni paladins (sinon bonjour l'ambiance...)

Les Demi-Dieux

Erebor: Erebor est le premier êtres vivant à avoir atteint le stade de Demi-Dieu. Il a plus ou moins le même rôle que Eldaras, mais en puissance amoindrie. Il est le lien entre les Paladins et les différents Dieux. C'est un peu le penchant plus plaisant de Asgarath.

Tilgar Missetros: Demi-Dieu au service de Ierartus. C'est le Demi-Dieu qui se gène le moins pour réprimer son maitre, qui en a bien besoin par moment. Ses pouvoirs sur l'espace-temps sont bien moins puissants que ceux de Ierartus, mais ils sont assez efficace pour éviter une catastrophe. S'étant épris de Liram Tal, c'est lui qu'il lui permit de survivre aux pièges de la cachette de Solstus. Un jugement divin est en cours pour décider de si il ne faudrait pas le bannir vu qu'il a indirectement aidé Dénérion Orius a ressuciter Arkénos le Démoniaque.

Les Dieux autoproclamés, indignes

Arkénos: l'origine du conclave d'Obscurion est directement liée aux cultes de Démonologies. Arkénos étant le premier démon à y avoir répondu, il a été considéré comme un Dieu alors qu'il n'avait rien d'un Dieu. Se référer à l'article le concernant pour plus de détail.


Dernière édition par Heyce le Lun 29 Aoû - 12:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur



Messages : 353
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Re: Théologie de Kyrion   Sam 1 Jan - 23:28

Il est maintenant temps de parler des cultes et des paladins. Les cultes sont des rassemblements particulièrement fanatiques qui vénèrent à temps plein un Dieu. Les paladins sont quant à eux des guerriers qui font persuadés qu'en combattant au nom de leur Dieu ils s'attireront ses faveurs. Il ne faut pas croire qu'ils sont pour autant stupide, car ce genre de miracle arrive malgré tout. Le paladin sait dès son élèvement à quel Dieu il est lié, et même avant (souvent à la puberté pour Expalia en fait).

Les différents cultes et ordres de paladins selon les Dieux:

Astra:
Aucun culte ni aucun paladin. Astra étant la Déesse du monde, son culte est l'espèce humaine dans son ensemble. Elle se refuse à avoir des guerriers qui se battent en son nom (les mauvaises langues disent que c'est parce qu'elle veut pas se mouiller en cas de guerre)

Eldaras:
Eldaras est vénéré dans le culte Gardien. La seule condition pour y entrer est d'être un combattant. Ainsi, la quasi-totalité du culte est composé des Paladins de l'ordre la Flamme Eternelle. Ils portent en permanence sur eux un brasero ainsi que des armures argentées aux bordures bleutées et leur arme de prédilection est la lance ou la hallebarde.

Ierartus:
Il n'y a pour ainsi dire pas de véritable culte à Ierartus, seul quelques réunions de personnes, souvent âgées, le remerciant de leur assurer le déroulement normal du temps et lui soumettant quelques devinettes très recherchées (exemple: qu'est-ce qui est bleu et moche? Réponse: Un dessin bleu et moche...).
L'ordre du temps est le seul ordre de Paladin dédié à Ierartus. Ce sont des individus qui font tout soit très vite, soit très lentement. Ils se battent souvent avec des armes de pugilat.

Expalia:
On compte une bonne vingtaine de cultes dédiés à Expalia, sans compter les différents ménages qui la vénère assez souvent. Le principal culte est le culte de la jouissance, interdit aux mineurs et pourtant profondément ancré dans la société Kyrionnite.
Il n'existe cependant qu'un seul ordre de paladins au service d'Expalia, l'ordre du plaisir céleste. Ils préfèrent des tenues de cuir qu'il est aisé de retirer et des armes courtes et édentées. Seul le symbole des deux sexes mélangés dessiné sur la manche droite permet de les identifier.

Velparion:
Velparion compte 2 principaux cultes: le culte de la tribu de rase-ta-féraille adepte de ce qui se fume et le culte des forestiers, qui comporte beaucoup moins de monde que l'autre. Chacun à sa vision de Velparion, mais dans tous les cas ça fait des choses bizarres.
Les 2 cultes sont retranscris dans les ordres des Paladins qui y sont rattachés. Ainsi, l'ordre de Jame-Aïque porte des tenues aux couleurs rouges, jaunes et vertes, ils se coiffent les cheveux en dreads et sont passés maîtres dans l'utilisation des fumigènes. Les forestiers sont plus dans des tenues souples à carreaux rouges et manient des haches à une ou deux lames et sont des pistards d'élite, enfin seulement en milieu forestier, ce qui est déjà pas si mal.

Eventus:
Les rassemblements de sorciers fixes sont considérés comme des cultes à Eventus. Ainsi, une troupe de sorciers, ou alors l'école de magie de Ménéa peuvent être désignés comme des cultes à Eventus, ce qui fâche ceux qui en font parties.
Il y a cependant un véritable ordre de paladins d'Eventus, l'ordre des spires. Il inclut plus de sorciers que de guerriers, mais ces sorciers disposent de pouvoirs dévastateurs et sont formés au combat à l'arme plus que tout autre. ils utilisent d'ailleurs généralement un bâton renforcé ou un vouge selon les cas.

Kestios:
Kestios ne dispose d'aucun culte(à part peut être les écoles de cuisine...) ni d'aucun ordre de Paladins. Fort heureusement, vous imaginez franchement des types qui se ramènent en tenue de cuistot et se battent avec des rouleaux à pâtisserie et des poêles à frire? Ce serait la crise de rire assurée!

Asgarath:
Malgré l'interdiction de vénérer Asgarath, le culte du carnage est toujours plus ou moins présent mais ses actions sont pour la plupart clandestines. Ils sacrifient des animaux, ou dans certains cas de jeunes filles (Vierges de préférence) ou des enfants à leur Dieu afin de lui redonner de sa puissance. Cependant, il faudrait énormément de sacrifices de la sorte pour redonner à Asgarath le pouvoir qui était le sien...
L'ordre de la destruction existe toujours lui aussi, mais il ne s'agit plus que de quelques bandes de guerriers isolés et portant des armures noires aux bordures rouges. Bien que la majorité des bandes soient composées de guerriers, on trouve quelques élémentalistes et sorciers qui vénèrent le Dieu de massacre. Asgarath se fichant bien de savoir si ils utilisent ou non la magie pour faire couler le sang, il leur accorde ses grâces également. Ils utilisent pour la plupart des armes lourdes. Il est à noter que les paladins de l'ordre de la destruction frappent particulièrement les paladins de l'ordre de la flamme éternelle et de l'ordre des spires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Théologie de Kyrion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer & faire évoluer son idéologie
» Explorations archeologiques, en Haiti
» L'expérimentation archéologique
» Un vent de révolte chez nos frères Mapuches ?
» La Bourgeoisie Haitienne: Une Bourgeoisie médiocre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyrion rpg :: Avant de jouer :: Informations :: L'encyclopédie de Kyrion :: Culture, vie et société-
Sauter vers: