Forum rpg fantastique. Ecrivez votre histoire et entrez dans l'histoire!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Raizen le Pourfendeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Fondateur



Messages : 353
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Raizen le Pourfendeur   Mar 24 Aoû - 22:11

L'histoire de Raizen le Pourfendeur est quelque peu nimbée de mystère. Puissant élémentaliste de foudre et dernier possesseur connu de la technique Hell Slash, c'est à lui qu'on doit la mort, sans doute définitive, d'Arkénos le Démoniaque et l'anéantissement du dernier conclave d'Obscurion. Depuis disparu, il n'a laissé derrière lui que le souvenir de ceux qui l'ont connu.

De son vrai nom Sifrid Emeras, Raizen était considéré comme le descendant le plus direct de Mia, la première élémentaliste de foudre. Enfant, il fut éduqué par le célèbre forgeron et maitre d'arme Lomeris, lui même qui était l'un des rares à savoir comment apprendre le redoutable Hell Slash. 10 ans d'entrainement en firent un élémentaliste redoutable. Puis sans un mot il disparu et commença une vie de crimes dans un seul but: se faire remarquer par le conclave d'Obscurion. Il déroba ainsi Rosario dans le manoir Solaris ainsi que d'autres reliques des temps anciens. Puis enfin, Dénérion Orius le rencontra et lui offrit une place dans le culte d'Arkénos. Le démon était déjà en train de renaitre, son corps enfermé dans une coque d'incubation permettant de l'imprégner de l'énergie noire de l'âme qui allait être la sienne. D'un coup de Rosario, il créa une brèche dans la coque qui ainsi ne pouvait plus remplir son rôle. La victoire aurait put être totale si la lame de l'Espoir Céleste avait encore tout ses pouvoirs, seulement Tenebros l'Obscur en avait déjà récupéré l'énergie afin de créer son épée, Sombrario. Une onde de choc brisa Rosario en deux morceaux et expulsa Sifrid en dehors de la tour de l'inversement du ciel et de la terre. Sous le choc, sa mémoire fut atteinte et lorsqu'il se réveilla, il ne savait plus qui il était. Il n'avait près de lui que les deux morceaux de l'Epée de Sainte Vie. Commençait alors la vie de Raizen.

Pendant plusieurs mois et en quête d'une éxistence passée, Raizen arpenta Kyrion en tant que mercenaire la plupart du temps. De son existence passée il ne restait que quelques flashs et parfois une sensation d'instinct qui lui revenait. Une technique parmi tant d'autres lui resta, le Hell Slash. Maniant une épée longue de 1mètre 60, c'est après avoir utilisé sa célèbre technique pour la première fois en grand public qu'il obtint le surnom de Pourfendeur. Un jour, il rencontra un autre mercenaire, Repens Maltorlis, élémentaliste de vent qui le défia. Leur combat fut rapide et impressionnant pour les civils qui le regardaient, et le Hell Slash du pourfendeur fut contré par le Wind Spirit de son adversaire. Après cela, ils décidèrent de voyager ensemble.

Les exploits de Raizen le Pourfendeur arrivèrent alors jusqu'aux oreilles de Dénérion Orius et d'Arkénos le Démoniaque qui reconnurent en lui Sifrid Emeras qui les avait dupé autrefois. Ils envoyèrent le terrasser un autre des membres du conclave d'Obscurion, Kern. Réputé pour être le numéro deux du groupuscule, il affronta Raizen qu'il avait également rencontré auparavant. Mais le combat tourna vite en la faveur du membre du soleil rouge et terrassa aisément Raizen dont le Hell Slash était bien trop lent pour vaincre le guerrier Berserk. Déçu par son niveau de faiblesse, il lui annonça qu'il ne valait pas la peine qu'il le tue et que si il voulait prendre sa revanche il devrait être bien plus puissant. Meurtri dans la chair et dans l'âme, Raizen n'aurait pas tenu longtemps si Repens ne l'avait pas aidé. Lui aussi blessé, il porta son compagnon jusqu'à une demeure éloignée et finit par s'évanouir devant la porte.

Du côté du conclave d'Obscurion, la nouvelle qu'apportait Kern ne réjouissait pas les autres membres et le dernier d'entre eux, Keros, jura sur l'emblème solaire du conclave d'Obscurion de retrouver Raizen et de ramener sa tête. Il se mit donc à sa poursuite sans relache. Le pourfendeur de son côté, ainsi que Repens, avaient trouvé refuge sans le savoir chez un maitre guerrisseur du nom d'Oraclos et de son apprentie, Siam Nirris. Les blessures de Repens étaient légères et purent donc être guéries assez facilement, alors que les blessures de Raizen étaient bien plus profondes et plus délicates. Mais c'est justement à ce moment que Keros retrouva sa proie et envoya une dizaine de mercenaire brûler la maison et ses occupants. Ils furent alors opposés à Siam qui les terrassa en quelques boules de feu: c'était une sorcière de feu qui savait donc aussi bien se battre que guérir. Hélas elle n'était pas de taille contre le membre du conclave d'Obscurion et sa terrible faux à lame sorcière. Repens intervint alors et combattit du mieux qu'il le pouvait l'élémentaliste de glace qui lui faisait face, en vain. Au dernier moment et malgré ses blessures, Raizen intervint et provoqua un combat féroce. Voyant que son Hell Slash était encore une fois bien trop lent et ne pervenait pas à atteindre sa cible, il chercha au plus profond de lui et renoua, une fois encore, son lien incroyable avec la foudre. D'un coup de Thunder slash extrêmement bien placé il vainquit alors le membre du conclave d'Obscurion. Le premier des 4 venait de tomber. Quelque temps plus tard et leurs blessures remises, les deux élémentalistes se remirent en route et accueillirent la jeune sorcière parmi eux. Ils étaient désormais 3 et étaient une des menaces les plus importantes pour le culte d'Arkénos.

Quelques jours plus tard ils atteignirent la masure de Lomeris qui reconnu son ancien apprenti et remarqua qu'il avait perdu la mémoire. Lui indiquant que Sigmund Solaris serait plus en mesure de lui parler de l'épée brisée qu'il portait, le groupe rejoignit donc son manoir au bord de la mer. Pendant ce temps Dénérion donna l'ordre à Rodrill, deuxième membre du conclave d'Obscurion et l'un des deux chefs de la garde du gouverneur de Kyrion, de faire ce que Kern n'avait pas voulu faire et ce que Keros n'avait pas réussi à faire: mettre un terme à l'éxistence de Raizen. C'est donc lui qui accueillit le groupe aux portes du dojo Solaris, défiant le pourfendeur. Le combat était largement en faveur du membre du conclave d'Obscurion dont la spécialisation acier rendait le Thunder Slash de l'élémentaliste de foudre inefficace. Raizen tenta son Hell Slash mais fut contré par la même technique qui elle était dans toute son ampleur. Rodrill expliqua alors le principe du Hell Slash: Une grande partie de l'énergie mentale et physique de celui qui l'utilisait était prise à chaque fois qu'il était porté, il nécessitait donc un équilibre mental incroyable, chose que Raizen, de part son amnésie et les questions que cela amenait, n'avait pas. De plus l'arme du pourfendeur étant longue et donc déséquilibrait réduisait de moitié la puissance du Hell Slash de Raizen. Le combat reprit et d'un coup sec le membre du conclave d'Obscurion trancha dans le sens de la largeur l'épée longue de son adversaire. Celui-ci se remémorant les paroles concernant le Hell Slash que Rodrill avait dit plus tôt et retenta le Hell Slash avec son épée raccourcie. Le coup passa allégrement la défense du chef de la garde de Solaris. Le combat se fit de plus en plus intense et enfin Raizen assena le coup final de ce duel, le Hell Tornado, un Hell Slash en toupie dévastateur. Mais il n'acheva pas son adversaire qui lui expliqua pourquoi il était dans le conclave d'Obscurion: tant qu'il y était, Arkénos ne s'attaquerait pas à l'un des renommés descendants des chevaliers Célestes. Cependant, Arkénos utilisa ses pouvoirs sombres dont il disposait à mi-chemin entre la mort et la vie afin de réduire à néant le corps et l'âme de Rodrill. Un conflit et un combat commençèrent alors contre le deuxième chef de la garde de Sigmund Solaris, Tevam Kerm, et Repens, combat qui fut remporté difficilement par ce dernier. Enfin ils rencontrèrent Sigmund Solaris qui leur expliqua la valeur de l'arme brisée que portait Raizen: il s'agissait bel et bien de Rosario. Raizen lui remit ces morceaux à nouveau et s'excusa pour ce qu'il avait put commettre avec. Il n'en fallait pas plus pour l'homme le plus influent de Kyrion qui offrit en échange un pendentif d'argent à Raizen.

Après ces évènements, le groupe retourna alors rejoindre le vieux forgeron et après une brève rixe entre le maitre et son ancien élève, le vieil homme raconta alors l'histoire de Sifrid Emeras à celui-ci. Il lui signala qu'il était évident désormais qu'il était le seul à être capable de vaincre Arkénos le Démoniaque. Pour cela, il lui raconta l'histoire de Nimyan, la dernière des 4 grandes épées, et sa possible position. Enfin il lui offrit une nouvelle épée, plus courte que l'ancienne afin de pouvoir se défendre jusqu'à pouvoir obtenir la Grande Epée.

Ils se mirent en route afin de retrouver cette épée, mais Keros leur retomba dessus. le combat fut incroyable, et les techniques berserks de Keros mirent à l'épreuve un Raizen des plus en forme. Malgré tout le membre du conclave d'Obscurion restait plus fort et il fallut que Raizen emprunte le sabre de Repens pour effectuer un double Hell Slash qui offrit enfin une profonde blessure à Keros. Mais Raizen était à court de force et Repens prit la suite. Ses techniques venteuses infligèrent nombre de blessures à Keros qui montait ainsi de plus en plus en puissance. Finalement Raizen revint et infligea une nouvelle technique, le Thunder Storm, qui terrassa définitivement le membre du conclave d'Obscurion.

Ils firent alors une halte à Hurle-Sable pour trouver une nouvelle arme pour Repens, son sabre n'ayant pas tenu, et se préparer pour trouver le temple de la lune où se trouvait Nimyan. L'élémentaliste du vent rencontra alors un armurier du nom de Karem. Il récupéra chez lui une puissante lame sorcière qui compensa aisément son ancien sabre. Puis enfin ils se mirent en route vers le lieu présumé du vieux temple, présomption encore plus approuvée par les paroles de l'armurier qui semblait en connaitre beaucoup sur les ruines du désert. Affrontant le gardien Jolion qui protégeait l'épée, Raizen mérita alors cette arme recherchée depuis longtemps. Retournant à Hurle-Sable, Karem les retrouva et expliqua à la bande qu'il fallait que Raizen convainc l'Epée de lui accordée sa force, et pour cela la grotte de Noctar était le meilleur endroit. Finalement et après les questions des voyageurs, Karem leur expliqua qu'il était le lieutenant de Tenebros l'Obscur, le grand criminel qui était enfermé à Orizam depuis 17 ans. Il décida de se joindre à eux car la défaite d'Arkénos le concernait également.

Arkénos de son côté était à quelques jours de ne faire qu'un avec son nouveau corps et Dénérion en personne se chargea de tuer Raizen. Ce dernier arriva à la grotte de Noctar et y entra seul pour y affronter son pendant sombre, un Sifrid Emeras en puissance qu'il lui fallut vaincre de son âme. Lorsqu'il réussit, Nimyan concéda à accorder ses pouvoirs à son nouveau porteur. Mais Dénérion était arrivé au même moment et battu à plates coutures Repens qui ne réussit qu'à lui faire une éraflure au visage. Karem ne s'en mêla qu'après et ne fit que parer un coup de Solstius car le véritable adversaire du dêchu ressortait de la grotte. Un affrontement titanesque éclata alors entre le chef du conclave d'Obscurion et le Pourfendeur, combat que ce dernier remporta au dernier moment, grâce à Dénérion qui avait fait exprès de se faire blesser mortellement à la fin du combat. A son tour Dénérion, tout comme Rodrill avant lui, expliqua les raisons pour lesquels il avait signé un pacte avec le diable: ressusciter la femme qu'il avait aimé, promesse qu'il savait désormais irréalisable, pas comme il l'aurait souhaité en tout cas. Il offrit alors Solstus à Raizen, révélant que seul le pouvoir de plusieurs des grandes épées pourrait détruire définitivement Arkénos.

L'heure du combat final arriva et le groupe de Raizen rejoignit la tour de l'inversement du ciel et de la terre. Raizen, Repens, Siam et Karem affrontèrent le démoniaque et son armée de mort-vivants. Siam fut mortellement blessée, Raizen entra alors dans une colère noire et laissa la jeune fille dont il s'était épris au fur et à mesure de leur voyage aux bons soins de ses amis et affronta seul à seul Arkénos au sommet de la tour. Le combat de ces deux êtres surhumains plongea Kyrion dans une tempête apocalyptique, Raizen dévoilant toutes ses capacités tandis qu'Arkénos prenait une forme de moins en moins humaine. Au dernier moment, Nimyan, Solstus, Nortalis et le fragment de Rosario que contenait le pendentif offert par Sigmund Solaris résonnèrent et Raizen put porter un coup final qui déchira l'âme du Démoniaque. Solstus fut alors projetée à des kilomètres de la tour par un coup de ce qui servait de bras au monstre et Nortalis chuta en même temps que son propriétaire et l'adversaire de celui-ci. Puis un grand flash parcourut le monde entier, résonnant dans le coeur de tous les vivants. Arkénos n'était plus, sa tour réduite à des décombres. Et de Raizen et de sa grande épée, il ne subsistait plus aucune trace...

Déclaré mort depuis ce moment, ceux qui ont voyagé avec lui sont persuadés que non et qu'il les rejoindra à nouveau lorsque le monde aura un nouvel ennemi à Pourfendre. Qui sait, peut être voyage-t-il encore dans l'incognito, portant toujours son épée de Sainte Vie sur lui et terrassant ses ennemis de son désormais légendaire Hell Slash...


Raizen le Pourfendeur est un personnage injouable. Si bien expliqué, Nimyan peut tout de même être trouvée par un joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Raizen le Pourfendeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyrion rpg :: Avant de jouer :: Informations :: L'encyclopédie de Kyrion :: Biographies-
Sauter vers: